Au moins deux Jurassiens portés disparus à Haïti

HaïtiAu moins deux Jurassiens sont portés disparus suite au tremblement de terre qui a frappé Haïti.
 
Marie-Georgette Vallat, fondatrice de l’Aide Suisse à l’Enfance à Porrentruy, et son mari Gabriel, se trouvent à Port-au-Prince et sont injoignables. Ils sont sur l’île depuis le 9 janvier. Le couple est à l’origine de la création de la Maison de l’Espérance dans un bidonville de la capitale haïtienne.
 
Contacté mercredi, le fils du couple ajoulot est sans aucune nouvelle. La Croix-Rouge n’a pas pu lui donner davantage d’information. L’organisation met en place une cellule de crise, mais elle ne sera opérationnelle qu’à partir de jeudi matin.
 
Certaines personnes sont donc sans nouvelles de leurs proches qui se trouvaient sur place au moment du séisme. Marie-Joséphine Sylvestre, une Haïtienne de Delémont, a dû patienter de longues heures pour être rassurée sur le sort de sa fille de 11 ans qui va bien.
 
A noter que 150 Suisses vivent en Haïti. Le Département fédéral des affaires étrangères n’est pas en mesure de dire pour l’instant s’ils vont bien ou non. Une ligne téléphonique a été mise en place pour les proches des expatriés au 031 / 325 33 33. Photo © Daniel Morel / Twitpic /msc+lbe
Partager
Link
Météo