La cherté du franc inquiète sans trop nuire dans la région

francLa cherté du franc par rapport à l’Euro sera abordée au plus haut niveau ces prochaines heures à Berne. Une rencontre entre les principaux acteurs de l’économie suisse doit se tenir dans la capitale, à l’initiative du conseiller fédéral Johann Schneider-Amman.Dans la région, les entreprises, pour la plupart exportatrices, tiennent bien le choc pour l’instant, selon différentes sources. Il faut dire que l’économie suisse s’est fortifiée durant la dernière décennie. Les produits de niche fabriqués en Suisse et indispensables à l’extérieur, quel que soit leur prix, jouent aussi un rôle. « Mais il ne faudrait pas que l’Euro baisse encore sous la barre des 1,15 franc », note le directeur de Creapole SA, Yann Barth.

 
Etendre l’assurance aux exportations

Différentes pistes ont été évoquées par des entrepreneurs et des économistes ces derniers jours, pour contrer la cherté du franc suisse. Dévaluation du franc, ou arrimage du franc à l’Euro, semblent toutefois des outils inadéquats, selon Yann Barth. Ce dernier préconise une autre solution : l’assurance sur les exportations déjà existante pourrait être étendue au secteur monétaire. /lba

Partager
Link
Météo