Prise d’otages dans une maternelle à Besançon

Situation tendue lundi matin dans une école maternelle de Besançon. Un jeune homme âgé de 17 ans, armé de deux sabres, a pris une vingtaine d’enfants en otages. Quatorze d’entre eux ont été libérés ou se sont enfuis. Juste avant midi, le groupe d’intervention de la police nationale a lancé une intervention.
 
La prise d’otages a débuté vers 8h30, heure à laquelle les écoliers entrent en classe. Le jeune homme est entré dans les locaux armé de deux sabres, en déclarant vouloir quelque chose, selon le maire de Besançon, mais sans donner davantage de précisions. Il serait connu des services de police pour être dépressif et suivi psychologiquement.
 
Le jeune homme a pris en otages une vingtaine d’enfants âgés de 4 à 6 ans. Selon la préfecture, il demande une arme pour se suicider. Une discussion téléphonique a été établie entre la police et l’individu, qui a relâché un, puis cinq, puis huit enfants, soit quatorze au total. Autour de l’école, un dispositif de sécurité a été mis en place, et une cellule de crise doit permettre de soutenir les parents. L’unité d’élite spécialisée dans les prises d’otages a été dépêchée sur place. Le GIPN est intervenu peu avant midi et négocie avec le jeune homme. Selon les dernières informations en notre possession, cinq enfants ainsi que leur institutrice sont encore retenus captifs. Le ministre de l’Education nationale, Luc Châtel, est arrivé sur place à la mi-journée. /lbe
Partager
Link
Météo