Unia manifeste son soutien à Delémont pour une employée de Manor Genève

Manor bafoue la liberté d’expression. C’est la thèse défendue par le syndicat Unia qui a manifesté sa désapprobation ce matin. Une demi-douzaine de ses représentants ont distribué des tracts devant le magasin de Delémont.

Des manifestations du même type étaient organisées dans toute la Suisse. Unia n’a rien de particulier à reprocher à la succursale delémontaine, mais le syndicat est choqué par un licenciement à Genève. Marisa Pralong a été mise à la porte mi-février, le jour où elle s’est exprimée contre l'extension des horaires d'ouverture des magasins dans les colonnes de la Tribune de Genève au nom des employés de la vente. /rc

Partager
Link
Météo