On devient sourd de plus en plus jeune

A l’occasion de la journée nationale de l’audition, l’association des malentendants du Jura et environs a tenu un stand cette semaine pour sensibiliser la population aux problèmes liés à la surdité.

Selon Marie-Thé Sangsue, professeure de lecture labiale et membre de l’association des Malentendants du Jura et environs, on devient sourd de plus en plus jeune. La faute à la pollution sonore engendrée par le monde moderne. A titre d’exemple, le bruit d’une tondeuse à gazon est mesuré à 95 décibels, un niveau que notre oreille peut supporter une quinzaine de minutes. Au-delà, des dommages irréversibles sont occasionnés, il conviendrait donc de se protéger.
 
 
Comment parler aux malentendants
 
Marie-Thé Sangsue explique également qu’il faut apprendre à communiquer avec les malentendants. Contrairement aux idées reçues, parler plus fort n’est pas la solution : "cela donne un air agressif au visage et peut dénaturer le message que l’on essaie de faire passer". Il faut s’assurer de parler face à la personne, qu’elle puisse voir nos lèvres, et éviter les bruits ambiants.
 
L’association se tient à la disposition du public pour plus d’informations. Vous pouvez joindre ses représentants au 079 227 66 63 pour Delémont et environ, et au 079 735 75 42 pour l’Ajoie. Marie-Thé Sangsue est elle atteignable au 079 394 58 02. /cad
Partager
Link
Météo