L'aérodrome de Courtedoux doit rester vert

Les terres de l’aérodrome de Courtedoux doivent retourner à l’agriculture. C’est l’avis du WWF Jura. Dans un communiqué, l’organisation rappelle que la Confédération avait exigé à plusieurs reprises une restitution des terres de Courtedoux à l’agriculture une fois l’aérodrome de Bressaucourt terminé. Elle qualifie ainsi d’illusoire de prévoir une destination autre qu’agricole aux neuf hectares de piste d’aviation de Courtedoux.
Le Conseil de ville de Porrentruy a accepté dernièrement une motion qui demande l'étude d'une nouvelle zone industrielle entre Porrentruy et Courtedoux. /clo
Partager
Link
Météo