Une pointure de l’architecture jurassienne s’en va

Renato Salvi quittera le Jura en juillet pour devenir l’architecte de la ville de Sion. Italien d’origine, Renato Salvi a passé plus de vingt ans dans le canton. Sa patte restera à tout jamais dans le paysage jurassien. C’est lui qui a façonné la Transjurane, c’est lui aussi qui a dessiné le renouveau de la gare de Delémont, du lycée de Porrentruy. C’est lui encore qui a imaginé le Centre professionnel de Porrentruy. «Quelque part, explique Renato Salvi, j’ai le sentiment d’avoir fait le tour. Je ne quitte pas le Jura volontiers, mais Sion est pour moi une bonne occasion de rebondir. » Il rebondira donc dans la capitale valaisanne qu’il est appelé à moderniser. « J’ai dix ans pour lui donner son visage du XXIe siècle ».

 
Monographie et exposition
 
Parallèlement à son déménagement, Renato Salvi construit une exposition. Elle se tiendra à l’ARchENA de Zurich du 19 avril au 30 juin et on pourra y découvrir les maquettes de nombreux projets réalisés par l’architecte. La moitié de l’exposition est consacrée à la Transjurane. Un film sur l’autoroute jurassienne défilera en boucle.

Renato Salvi a également publié récemment une monographie Renato Salvi Architecte dans laquelle on trouve des photos et des explications sur une majorité de ses projets réalisés. /clo

Partager
Link
Météo