Le Jura prépare la rentrée scolaire

A la veille de la rentrée scolaire, le canton du Jura ne prend pas de mesures particulières pour faire face à une éventuelle multiplication des cas de grippe A (H1N1).
Il mise sur l'information et rend les écoles attentives aux mesures d'hygiène.
 
Les établissements scolaires jurassiens, publics et privés, sont invités à afficher dans différents endroits les comportements à adopter pour limiter la propagation du virus. «Une directive a été adressée à toutes les directions d'école», a précisé jeudi la ministre de la formation Elisabeth Baume-Schneider.
 
De l'importance d'informer
 
Ces mesures de prévention doivent également faire l'objet d'une présentation au sein des classes pour sensibiliser les élèves et les apprentis. Si la situation devait se détériorer, des mesures allant jusqu'à la fermeture de classes voire d'établissements pourraient être prises.
 
La stratégie vise à réduire les vecteurs de propagation du virus en appelant élèves et enseignants à adopter les mesures de protection contre la maladie. Le canton du Jura comptait mercredi quatre cas de grippe A (H1N1) confirmés selon l'Office fédéral de la santé publique.
 
Stabilité provisoire
 
La menace de la grippe A (H1N1) ne doit toutefois pas occulter l'une des grandes préoccupations de l'école jurassienne: la poursuite du recul des effectifs. Avec 8850 élèves, la rentrée se traduit par une stabilité des effectifs. Un répit de courte durée cependant.
 
Le Département de la formation l'admet: la stabilité constatée pour 2009-2010 est «provisoire». L'école enfantine devra ainsi composer avec une centaine d'élèves en moins jusqu'en 2012 (-8%). A l'école primaire, les effectifs seront à la baisse jusqu'en 2014 avec une diminution proche de 14%. A l'école secondaire, le Jura s'attend à une hausse de 3% jusqu'en 2012. Puis le mouvement s'inversera.
 
Fermeture de classes
 
Reste que le recul démographique fait déjà sentir ses effets depuis plusieurs années et la rentrée n'échappe pas à cette tendance. Deux classes seront fermées au niveau de l'école enfantine et 5 à celui de l'école primaire. Ce recul entraîne un regroupement des cercles scolaires. Le canton en comptera 46 (-9) cette année et 38 l'an prochain.
 
Du côté du Haut Val Terbi, une solution a été trouvée après quelques séances. Les élèves seront scolarisés pendant 6 ans dans leur commune de résidence et deux ans dans une autre commune du cercle. Une période transitoire de deux ans a été mise en place pour passer progressivement de 14 à 12 classes dans le cercle scolaire du Haut Val Terbi./ts
Partager
Link
Météo