Un pas de plus vers la damassine AOC

La damassine toute proche de décrocher son AOC. Le Tribunal administratif fédéral a rejeté le dernier recours déposé par Jean-Pierre Mürset. Le viticulteur neuchâtelois est aussi producteur d’eau-de-vie. Il est encore propriétaire de près de 700 damassiniers au Landeron.

L’Office fédéral de l’agriculture avait réservé l’appellation d’origine contrôlée à la damassine produite dans le canton du Jura. Jean-Pierre Mürset s’était opposé à cette décision, estimant que le nom générique appartient à tout le monde. Il attend de recevoir les arguments du Tribunal administratif fédéral avant de consulter son avocat pour savoir quelle suite donner à cette affaire. Il dispose d’un délai de 30 jours pour faire recours auprès du Tribunal fédéral. /ms
Partager
Link
Météo