Il sera bientôt interdit de fumer au volant

Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes qui fument en voiture. L’ordonnance d’application de la nouvelle loi fédérale sur l’interdiction de fumer dans les lieux publics, qui entre en vigueur dans un mois, va aussi leur interdire de fumer au volant.

Le législateur estime qu’une automobile doit aussi être considérée comme un lieu public, eu égard aux personnes qui se retrouvent confinées dans un espace fermé. Mais la Berne fédérale accorde une période transitoire aux automobilistes pour s’adapter à cette nouvelle mesure.

Le texte de l’ordonnance publiée ce jour, un mois tout juste avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi fédérale sur l’interdiction de fumer, stipule clairement qu’est désormais interdite au volant la consommation de cigarette ou autre produit assimilé comme le cigare ou la pipe.
 
Les autorités entendent défendre les non-fumeurs qui se retrouvent en compagnie d’un fumeur dans un habitacle de voiture. Sont notamment protégés, ici, les enfants et les personnes souffrant de problèmes respiratoires. De plus, dans le message qui accompagne l’ordonnance, la Berne fédérale estime que fumer au volant est considéré aujourd’hui comme aussi dangereux que téléphoner en conduisant.

Cette ordonnance n’est pas sans conséquence sur l’importation de nouveaux véhicules en Suisse. Raison pour laquelle les fumeurs auront un répit de quelques années. Les importateurs ont jusqu’au 1er mai pour commander des véhicules disposant encore d’un cendrier et d’un allume-cigare. Dès cette date, cette importation sera interdite.

Les fumeurs qui envisagent de changer leur voiture doivent donc le faire dès aujourd’hui s’ils entendent pouvoir rouler encore quelques années avec un véhicule équipé d’un cendrier. Après le 1er mai, les cendriers seront automatiquement remplacés par des vide-poches, ce que proposent déjà depuis quelques années en option gratuite les constructeurs.
 
En raison du changement de véhicule après quelques années de mise en circulation, les autorités estiment que le parc automobile devrait correspondre à la législation non-fumeur à l’horizon 2015. /gkl
Partager
Link
Météo