La reprise des discussions entre Fraporlux et Unia

uniaL’entreprise Fraporlux, établie à Porrentruy, qui emploie une centaine de personnes, ne fait plus partie de la convention collective de travail de l’horlogerie depuis le début de l’année.
 
Les membres du syndicat Unia Transjurane ont rencontré la direction et renoué le dialogue. Un dialogue qui se déroule dans un climat constructif, selon les syndicalistes.
 
Les partenaires sociaux vont ainsi se voir régulièrement cette année. Une ré adhésion à la CCT est remise à l’ordre du jour. /lba
Partager
Link

Galerie photos liée

11.11.2015
Météo