Les CFF veulent se débarasser du terrain de la Halle du Comptoir

Le CFF mettent la pression sur le Comptoir delémontain. L’ex-régie fédérale souhaite vendre les terrains qui se situent au sud de la gare de Delémont. Des terrains sur lesquels est bâti la Halle des expositions.

La situation est un peu particulière, puisque la société Comptoir SA est propriétaire du bâtiment, mais pas des terrains. Depuis l’érection de la Halle en 1976, elle bénéficie d’un droit de superficie jusqu’en 2025.

Comme ailleurs en Suisse, les CFF ont dans une stratégie de désengagement. Un grand nombre de terrains jugés inutile aux Chemins de fer sont mis en vente. A la base, la société du Comptoir y est favorable, mais pas à n’importe quel prix. Et les 178 francs du mètre carré réclamés par les CFF lui sont trop importants. Le montant total atteint 2,5 millions de francs alors que le Comptoir en propose 1,5 million. Il comprend le terrain de la Halle ainsi que le champ situé derrière le bâtiment.

Un 3e acteur est entré en jeu: la Ville de Delémont. Le Comptoir et les CFF se sont tournés vers la Municipalité. Même si elle n’a pas les ressources financières pour acheter tout le terrain, elle sait que le secteur est attractif en termes d’activités. Les autorités proposent dans un premier temps un échange. Il concerne la parcelle des CFF en zone d’activité située derrière la Halle du Comptoir et le terrain à l’est du bâtiment en direction de la Ballastière. Cette dernière parcelle est en zone agricole et appartient à un agriculteur. Un exploitant qui, comme les CFF, est ouvert à ce changement. Il permettrait à la Ville de Delémont de racheter le terrain à l’est de la halle et de le mettre à disposition de projets commerciaux. /rc
Partager
Link
Météo