Elections cantonales: exit Laurent Schaffter, place à Michel Thentz

Deux socialistes, deux démocrates-chrétiens et un libéral-radical. Le visage du Gouvernement jurassien 2011-2015 est connu. Michel Thentz fait son entrée au sein de l’exécutif à la place de Laurent Schaffter.
 
Ce 2e tour a été remporté par Elisabeth Baume-Schneider avec 14'397 voix (53,7% des suffrages). Philippe Receveur termine au second rang avec 12’140 voix (45,3%). C’est le challenger Michel Thentz qui se classe à la troisième place avec 11’626 suffrages (43,4%) devant Charles Juillard avec 11’524 voix (43,0%). Michel Probst occupe le dernier fauteuil avec 11'440 voix (42,7%). Laurent Schaffter est bouté hors du Gouvernement avec 10’372 suffrages (38,7%).
 
La participation s’élève à 49,9%. Vous retrouvez l'ensemble des résultats de ce second tour ici.
 
 
Le commentaire de Lise Bailat :
 
 
La politique n’est pas une science exacte. Lorsque le climat se fait frileux, c’est la politique partisane qui gagne. C’est sans doute l’enseignement principal à tirer de ce week-end électoral. Laurent Schaffter le savait déjà, il l’a vécu ce dimanche à ses dépens. Les électrices et électeurs ne l’ont pas sanctionné. District par district, indépendamment de l’ensemble, le PCSI Laurent Schaffter est réélu. Mais voilà, il fait les frais du vote sanction adressé au premier tour au PDC, qui a choisi de moins distribuer ses voix à tout va et d’assurer la réélection des deux siens. Or, sans le Parti démocrate-chrétien, le PCSI est trop faible. Sans le Parti socialiste aussi. En se mettant à dos, volontairement ou non, ses deux voisins naturels, le PCSI a pris un grand risque. Mais au final, la rocade de ce week-end ne change pas fondamentalement la donne pour la République et canton du Jura. La campagne qui se clôt doit à présent laisser la place à une action concertée et efficace, loin des logiques partisanes qui ont fait ce deuxième tour. /msc + lba
Partager
Link
Météo