Delémont ne pleurera pas sur la mort du projet d’usine de bioéthanol

bioéthanolDelémont ne s'apitoie pas sur le sort du projet d'usine de raffinage de bioéthanol, prévue sur son territoire. La commune réfute toute responsabilité dans l’échec de ce dossier, révélé par le SonntagsBlick. Le promoteur estime que Delémont l’a abandonné et qu'elle n'a pas respecté les lignes directrices établies au préalable. La commune  demandait des garanties avant d’attribuer le permis de construire, garanties jamais obtenues selon les autorités de la capitale. Elles estiment donc aujourd’hui n’avoir fait que leur devoir. Avec l’échec de ce projet, Delémont se prive de la création de vingt à vingt-cinq emplois et de cent millions de francs d'investissements. Ce n’est pas une grande perte, selon Pierre Kohler qui rappelle qu’il aurait fallu sacrifier une surface agricole de cinq hectares pour cette vingtaine de postes de travail. Aujourd’hui, le projet pourrait encore rebondir… mais dans un autre canton que le Jura. /lba

Partager
Link
Météo