La Tête de Moine râpée sur du plastique

Trente ans après la girolle en bois, voici la girolle en plastique. L’outil qui produit la rosette de Tête de Moine est composé d’une planche en bois et d’un couteau qui tourne sur le fromage. Sa nouvelle version est composée d’une planche en plastique. Au coup d’œil, elle ressemble beaucoup à son « ancêtre ». Simplement, elle possède des petites cavités sous la planche pour être mieux transportée et des pieds en caoutchouc pour la stabiliser sur la table.

 
 
Une question d’hygiène
 
Cette nouvelle girolle est produite, comme l'originale, par l’entreprise Métafil-La Girolle, établie à Lajoux. Elle répond à une demande provenant de plusieurs pays européens. Le plastique étant considéré comme plus hygiénique et plus pratique que le bois. Mais le modèle phare de la girolle - en bois - connaît toujours autant de succès trente ans après son invention, quelques 90 000 exemplaires en sont vendus chaque année.

La nouvelle girolle, en plastique, sera disponible sur le marché dès le mois de mars. Il est évident que le produit phare - en bois - continuera d’être fabriqué. /clo

Partager
Link
Météo