Les ambitions de Laurent Schaffter

Il veut finaliser le projet pour qu'il obtienne le label. Laurent Schaffter a accepté d’être candidat à la présidence de l’association pour le Parc naturel régional du Doubs (APRND). L’assemblée générale est appelée à élire l’ancien ministre jurassien le 24 mars. Laurent Schaffter remplacerait alors un autre ancien ministre PCSI jurassien, Jean-Pierre Beuret.
 
Laurent Schaffter, aujourd’hui à la tête d’une librairie, souhaite apporter ses relations au projet. «Pendant huit ans, j’ai conduit ce projet sous l’angle cantonal, explique l’ancien ministre. En 2003, il était au point mort, aujourd’hui il est sur les rails. Je sais comment on conduit un tel Parc». Il a deux objectifs déjà avoués: obtenir le label Parc naturel régional suisse et pérenniser le projet, lui trouver un financement durable.
 
Intégrer Muriaux au projet...mission impossible ?
 
Laurent Schaffter devra aussi tenter de convaincre la commune de Muriaux, seule des dix-neuf communes concernées par le Parc à ne pas faire partie de l’association. «La porte sera toujours ouverte pour Muriaux», déclare Laurent Schaffter.
Rencontré lundi, le maire de Muriaux affirme que le changement de président ne modifiera en rien la position de sa commune. Pierre-André Gigon n’est pas opposé à la présidence de Laurent Schaffter. La commune franc-montagnarde se montre réticente pour plusieurs raisons, notamment des divergences avec l’office jurassien de l’environnement. Elle craint aussi que les obligations et les restrictions que nécessiterait ce Parc ne réduisent trop sa marge de manœuvre. /clo
Partager
Link
Météo