La race chevaline du Franches-Montagnes menacée d’éclatement

Pour éviter qu’une autre fédération parallèle se développe, la Fédération suisse d’élevage des Franches - Montagnes - la FSFM - veut adopter un nouveau règlement d’élevage mercredi. Offrant plus d’ouverture, celui-ci ajouterait une catégorie de chevaux intermédiaires à la race standard.

Mais ce nouveau texte fait bondir les éleveurs de la région : dix des onze syndicats du Jura historique émettent des revendications. A leurs yeux, le nouveau règlement laisse la porte ouverte à tout et n’importe quoi. Il permet notamment d’intégrer les chevaux d’éleveurs n’ayant pas respecté les objectifs de la race, ni les méthodes qui y sont propres.

Pour le gérant de la FSFM, Luc Jallon, la modification du règlement est pourtant nécessaire pour préserver l’unité de la race. Le nouveau texte sera soumis au vote mercredi matin lors de l’assemblée extraordinaire de la FSFM. Les délégués du Jura et du Jura bernois représentent deux-tiers des voix, ils se réunissent ce soir - à l’exception du syndicat du Clos-du-Doubs - pour définir la position qu’ils adopteront. /dw

Partager
Link
Météo