Combat socialiste rejette l’article constitutionnel sur la santé soumis à votation le 1er juin

Pour le parti, la votation du 1er juin sur une modification de la Constitution à propos de l’assurance-maladie est «un piège dangereux». Selon le CS, «le texte proposé est rédigé en termes si vagues et trompeurs que les conséquences en sont illisibles». L’adoption de cet article constitutionnel permettrait des changements «qui feraient faire un énorme saut dans la privatisation de la santé. Combat socialiste et sympathisants recommandent de voter 3x NON aux trois objets soumis au vote le 1er juin. /pc

Partager
Link
Météo