Les farces du 1er mai dans la Courtine

Des vélos dans les arbres, des bancs au milieu de la route, des chaises de jardindans des endroits incongrus: les villages de la Courtine étaient sans dessus-dessous ce matin. Ce sont des groupes de jeunes quise sont chargés de faire les quatre-cent coups cette nuit. Ceci pour ne pas déroger à latradition locale qui veut que chaque 1er mai, tout soit déplacé dans les localités. Le but: enquiquiner les grincheux et amener les habitant à faire de l'ordre autour de leurs foyers. /pbo
Partager
Link
Météo