Fin de saison pour les civilistes des murs de pierres sèches

La saison s’achève pour les civilistes qui s’occupent de rénover les murs de pierres sèches des Franches-Montagnes. Cette année, les treize volontaires ont reconstruit 50 mètres de murs aux Rouges-Terres et 80 mètres aux Genevez. Ils progressent au rythme d’un mètre de mur par jour et par personne. Pour rappel, les Franches-Montagnes comptent quelques 400 kilomètres de murs de pierres sèches. /sbo

Partager
Link
Météo