Le comité oui au bocage, non à l'aérodrome sort du bois

Oui à la protection des paysages bocagers jurassiens pour dire aussi non à l’aérodrome de Bressaucourt. Le comité d’initiative s’est constitué. Il monte au créneau à moins de six semaines de la votation du peuple jurassien.
Les mouvements de protection de la nature et les partis de gauche ont développé leurs arguments : maintien du patrimoine, renforcement de la carte de visite du tourisme régional, appui à la future loi cantonale sur la protection de la nature et surtout consultation cantonale sur le projet d’aérodrome à Bressaucourt. A ce propos, une récente décision du tribunal administratif fédéral a jugé qu’une acceptation de l’initiative par le peuple n’empêcherait pas formellement la construction. En 2001, la population de Bressaucourt s’était prononcée en faveur de l’aérodrome par 127 voix contre 121.

Le comité d’initiative met sur pied un concert de soutien vendredi soir à la Salle St-Georges à Delémont. Au programme dès 21h, Vincent Vallat, Florent Brancucci, Le Bel Hubert et le groupe genevois Moskito. /rc

Partager
Link
Météo