Le golf de Bassecourt au trou

Le projet d’un golf à Bassecourt tient désormais plus du mythe que de la réalité. Selon la maire de la commune, Françoise Cattin, le projet tel que développé avec les anciens promoteurs est enterré.

Au lendemain du rejet par le peuple du 18 trous de Domont, les autorités de Bassecourt avaient décidé de relancer leur propre projet. Ils ont donc pris contact avec les anciens promoteurs qui n’ont pas donné de suites encourageantes au dossier.

Un groupe de travail a bien été créé au sein du Conseil communal pour tenter de retrouver de nouveaux investisseurs, mais jusqu’à maintenant, personne ne s’est manifesté. /fq
 

Commentaire de Florent Quiquerez

Quel gâchis! Il y a deux ans encore les jurassiens se chamaillaient pour savoir qui de Bassecourt ou de Delémont accueillerait le deuxième golf du canton.

Aujourd’hui le premier projet a été jeté aux oubliettes par le peuple, le deuxième par les promoteurs. Des promoteurs qui, contactés par la commune, se disent déçus, écœurés même de l’attitude des autorités jurassiennes. Elles avaient à l’époque préféré le projet delémontain au détriment de celui de la Haute-Sorne. Un choix qui avait fait couler beaucoup d’encre: entre un dossier qui venait d’être lancé et un autre en phase de finalisation, quelle juste comparaison pouvait-il y avoir?

On pourrait rediscuter de ce choix, le résultat est le même: il n’y a plus de projet de golf dans le canton. Et pourtant que de compliments ont été faits sur ce deuxième parcours: l’exemple type d’une infrastructure qui répond aux attentes en matière de tourisme doux. On voyait déjà des golfeurs débarquer de partout et en quantité.

Le Jura devra donc tirer son épingle du jeu avec ses pâturages, ses sapins et ses chevaux. Plutôt novateur comme concept…non?

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.