Toujours la polémique autour des tarifs unifiés dans les crèches

crèchesUne pétition circule, une manifestation est prévue mercredi prochain au parlement, le parti socialiste annonce aujourd'hui le dépôt d'une motion pour revoir cette tarification et, cerise sur le gateau, le Gouvernement tient une nouvelle conférence de presse sur le sujet demain... Le contenu reste pour l'instant mystérieux....Quoiqu'il en soit, les crèches font déjà face à la grogne des parents. A Courtételle par exemple, sur les 68 familles qui fréquentent l'établissement, 4 ont déjà pris la décision de retirer un ou deux enfants. Il faut dire que la plupart sont considérées comme des moyens à hauts revenus et que, à titre d'exemple, une famille verra sa note passer de 1320.- pour deux enfants à 80% à 2720.- francs. Le deuxième payait pour l'instant 440 au lieu de 880, il devrait maintenant payer 1360 comme le premier. La directrice imagine que les réactions seront encore plus nombreuses dès que les parents auront reçu la première facture fictive au mois de décembre. Du coup, plusieurs parents cherchent des solutions alternatives, bricolent la garde de leurs enfants. Certaines mamans envisagent aussi sérieusement d'arrêter de travailler. Une déception pour les professionnels de la petite enfance qui ont mis en place des concepts pédagogiques dans les crèches./fs

Partager
Link
Météo