La St-Martin comparable au Marché-Concours

Le mois de novembre n’est pas maussade pour tout le monde. Alors que sur un plan touristique, la saison est plutôt creuse, le Jura fait exception en cette période de St-Martin. Non seulement les hébergements affichent "complet" des mois à l’avance, mais de nombreux visiteurs viennent passer une journée dans la région à cette occasion. Selon le directeur de Jura Tourisme, Philippe Flotiront, l’événement est à mettre au même niveau que le Marché-Concours de Saignelégier et les Médiévales de St-Ursanne par exemple.
 
 
Des visiteurs du voisinage
 
Les visiteurs sont d’abord des Jurassiens, de l’intérieur et de l’extérieur. On compte aussi des Suisses alémaniques, principalement de la région bâloise. Les habitants de France voisine se montrent également friands de cette manifestation. Il faut préciser que la promotion de Jura Tourisme autour de la St-Martin vise les régions proches du Jura, dans la mesure où la visite doit pouvoir se faire en un jour. Il est en effet difficile de réserver une nuitée dans les structures d’hébergement de la région, prises d’assaut longtemps à l’avance par les habitués.
 
 
2010, une bonne année
 
Sur le terrain, le millésime 2010 est d’ores et déjà une réussite. Le marché de la St-Martin étant gratuit, il est difficile d’évaluer l’affluence. Mais lors des bonnes années, selon les estimations du responsable Olivier Léchenne, la manifestation attire entre 20'000 et 25'000 personnes en 6 jours. La météo clémente du week-end laisse présager une affluence record pour cette édition.

Le marché de la St-Martin anime les rues de Porrentruy ce lundi jusqu’à 17 heures. Il reprendra ses quartiers le week-end prochain, à l’occasion du revira. /lbe

Partager
Link

Galerie photos liée

12.11.2016
Météo