Augmentation importante de la charge de travail à la police

policeLa police jurassienne doit faire face à une augmentation importante de sa charge de travail depuis le début de l'année. Le nouveau code de procédure pénale, entré en vigueur le 1er janvier, est en cause. Il a été élaboré par des magistrats de toute la Suisse romande. "On peut se poser la question si les magistrats qui se sont regroupés pour développer toute une série de documents ne sont pas allés trop loin. On constate une augmentation importante de la paperasserie", relève le ministre jurassien en charge de la police, Charles Juillard.
 
 
Des répercussions humaines et financières
 
S’il est trop tôt pour tirer un bilan précis des changements induits par le nouveau code de procédure pénale, certains effets se font déjà ressentir. Les agents sont ainsi confrontés à davantage de travail administratif. Certains estiment être en sous-effectif. "Si cette augmentation importante du travail pour les policiers devait se confirmer à moyen terme, les effectifs de la maréchaussée jurassienne seraient sans doute renforcés" , note Charles Juillard. "Mais à ce stade, le Gouvernement privilégie la piste des collaborations pour essayer de dégager des moyens à remettre dans le terrain" , ajoute-t-il.  
 
 
Le point positif
 

Le nouveau code de procédure pénale a renforcé les liens entre la police et le Ministère public. "A ce niveau-là, cela se passe très bien",  selon le ministre en charge de la police. Les réactions des avocats de la première heure vont dans le même sens. /lba

Partager
Link
Météo