Les parlementaires obligés de signaler leurs intérêts

La nouvelle loi d’organisation du Parlement jurassien a passé la rampe des ayant-droit. Elle introduit l’obligation, pour chaque député, de signaler ses intérêts avant l’assermentation. Cet objet a été accepté par 75% des votants. La participation s’élève à moins de 17%. /lba

Partager
Link
Météo