Michel Probst tente de s'expliquer à Bassecourt

EFEJLa controverse n'est pas terminée entre les autorités de Bassecourt et le Gouvernement jurassien.
 
Après un Conseil général extraordinaire  la semaine dernière où Michel Probst, le ministre de l'économie, n'avait pu se rendre, les élus de Bassecourt ont entendu le libéral-radical lundi soir. Michel Probst a détaillé les raisons du choix du Gouvernement d’implanter le nouvel EFEJ+, l’Espace Formation  Emploi Jura, à Courtételle. Il a indiqué que ce sera un nouveau centre. Pas question donc de parler de déplacement de ce qui existe, selon lui. Il a ensuite évoqué la libre circulation des personnes, la crise économique, le bond du nombre de chômeurs  pour justifier la création d’un centre d’aide aux chômeurs et de formation continue ample, mais sur un site. Il a encore parlé d’accessibilité aux handicapés à Courtételle et de mesures compensatoires en faveur de Bassecourt.
 
 
Des conseillers généraux sceptiques
 
Après une demi-heure de présentation, les conseillers généraux ont posé leurs questions et ont fait part d’un grand scepticisme face aux arguments évoqués par le ministre. «Pourquoi Courtételle, Monsieur le ministre? Si vous voulez centraliser la formation continue, il faut alors choisir Porrentruy ou Delémont ! » a relevé le conseiller Philip Weisser. Claude Humair a lui souligné le bilan très positif tiré de l’EFEJ il y a trois ans à peine et s’est étonné qu’on évoque l’accessibilité aux handicapés pour justifier un déménagement. Martine Degni a fait remarquer que le site proposé par Simon&Membrez pour accueillir l'EFEJ+ est justement celui qui a fait partir l'entreprise à Delémont, par manque de place. Face à la pluie de remarques et de questions, Michel Probst a finalement posé une question inverse à l'assemblée: "Qui peut me dire qu’il se moque du nombre croissant de chômeurs ?! L’EFEJ+ est nécessaire et le temps presse, d’autant plus que la Confédération soutient le projet. "
 
 Le dossier reste donc brûlant. Le Parlement tranchera au final. Le vote est prévu durant le deuxième semestre. /lba
Partager
Link
Météo