Delémont ne veut pas d’un délégué à l’énergie

 Les citoyens de la capitale jurassienne ont refusé la création d’un poste de «Délégué à l’énergie et au développement durable» par 59 % des votants. (1903 non, 1327 oui).
 
Ce poste - voulu par le Conseil communal et contré par un référendum - aurait été financé par un prélèvement de 0.4 centimes par kW/h. /fq
Partager
Link
Météo