L'entreprise Donzé-Baume vendue au groupe Richemont

Donzé-BaumeC’est fait. L’entreprise Donzé-Baume aux Breuleux a été vendue au groupe Richemont, 2e dans le secteur du luxe après LVMH. Le groupe Richemont annonce ce matin le rachat de l'entreprise jurassienne sur son site internet. Comme RFJ vous l’annonçait vendredi dernier en exclusivité, l’imminence du rachat de l’entreprise horlogère, un des fleurons de l’industrie jurassienne, avait été confirmée au personnel en fin de semaine passée. Donzé-Baume emploie aujourd’hui 320 personnes et fabrique des boites de montre et des bracelets pour le haut de gamme.

La vente annoncée aujourd’hui est sans aucun doute la plus importante dans le canton du Jura depuis celle de l’entreprise FJ Burrus en 1996. La fabrique de cigarettes de Boncourt avait alors été rachetée par Rothmans International, puis en 1999 par BAT. Comme souvent dans ce type de transaction, le montant de la vente de Donzé-Baume n’a pas été divulgué. Mais selon certaines sources bien informées, il pourrait avoisiner les 150 à 200 millions de francs. Dans le même secteur d’activités, il ne reste plus aujourd’hui que 3 entreprises jurassiennes véritablement indépendantes dans la fabrication de boites de montres, à savoir Simon-Membrez à Courtételle, Louis Lang à Porrentruy et MRP à Alle.

Comme l’a déjà indiqué vendredi dernier la direction de Donzé-Baume à son personnel, l’usine des Breuleux restera en main de Gérard et Roland Donzé et cela pour du long terme. Dans un communiqué interne, la direction précisait alors que le changement dans l’actionnariat n’aurait pas d’effets perceptibles dans les activités de l’entreprise. Selon elle, il n’y a pas lieu pour le personnel de céder à une quelconque inquiétude puisque la continuité de l’entreprise est de toute façon assurée. /gk

Partager
Link
Météo