Des remous à l’association du Parc régional du Doubs

Philippe Riat, le représentant du WWF a donné sa démission du bureau de l’association, selon "Le Quotidien jurassien" du jour. Il déplore la manière de mener les affaires et la nouvelle orientation donnée par Jean-Pierre Beuret, le nouveau président, et le vice-président Bernard Soguel. Selon Philippe Riat, "la non-prise en considération systématique des avis différents au sein du bureau ont contribué à ce que s'installe un climat délétère à l'intérieur de l'APNRD".
 
Jean-Pierre Beuret réagit
 
Contacté ce matin, Jean-Pierre Beuret nous a expliqué que «la nouvelle orientation du projet, plus proche des gens, des milieux agricoles et des communes a été présentée avant son élection, et acceptée comme telle par le comité».
«Nous avons été élus sur ce programme», précise l’ancien ministre jurassien.
 
Pour Jean-Pierre Beuret, «le projet concocté par ses prédécesseurs était trop axé sur l’écologie au détriment de l’économie et du social». «Ce sont des différences d’orientation qui ont provoqué ces remous», explique-t-il.
 
Le Parc vient d’être reconnu par la Confédération. Les responsables travaillent aujourd’hui à l’élaboration de la charte. /pch
Partager
Link
Météo