Un Jura axé vers le développement durable

Le développement durable pourrait bientôt être inscrit dans la Constitution jurassienne. Les citoyens du canton voteront le 28 novembre sur l’adoption d’un article constitutionnel intégrant cette notion. La Confédération et la moitié des cantons ont déjà fait le pas. Il s’agirait donc d’une remise à niveau, mais aussi de porter le principe comme valeur du peuple jurassien.

 
Pas de grand chamboulement
 
 
Reste que le principe aurait peu de répercussions dans les faits. L’article n’a pas d’effet justiciable, n’implique aucune sanction et pourrait difficilement être invoqué devant les tribunaux. Il pourrait toutefois appuyer certaines démarches. Il représente un véritable engagement de la part des autorités, aussi bien cantonales que communales.
 
 
Interprétation variable
 
 
Un bémol transparaît toutefois. Si cette proposition vise à la base une meilleure prise en compte de la protection de l’environnement, l’aspect tridimensionnel du principe de développement durable comme indiqué dans l’article constitutionnel, c’est-à-dire axé à niveau égal sur l’environnement, l’économie et le social, pourrait desservir les attentes écologistes. Selon Alexandre Fluckiger, professeur de droit à l’université de Genève, le développement durable pourrait théoriquement être invoqué pour revoir certaines exigences écologistes au profit de revendications économiques. /iqu
Partager
Link
Météo