"La sérénité est revenue au sein de la police jurassienne"

Passation de pouvoir mercredi 1er juin à la tête de la police jurassienne. Le commandant ad intérim Hubert Thalmann (photo) cède sa place à Olivier Guéniat. Ce changement fait moins de bruit que l’arrivée d’Hubert Thalmann il y a neuf mois. Chef de la gendarmerie territoriale, il avait remplacé Henri-Joseph Theubet, sous le coup d’une enquête pour abus d’autorité. Le désormais ex-commandant Hubert Thalmann (55 ans), chef de la gendarmerie territoriale, a cumulé les deux fonctions. Il avoue que les neuf derniers mois ont été difficiles, notamment en raison de la charge de travail qu’il a pu partager avec les autres membres de l’état-major. La gestion des clans pro et anti-Theubet n’était pas non plus une mince affaire. Hubert Thalmann transmet les rênes avec le sentiment que la sérénité est revenue. Il se dit très optimiste quant à l’avenir de la police jurassienne. /rce

Partager
Link
Météo