Le Jura défend ses subventions pour la HE-Arc

Le Canton du Jura ne laissera pas la Confédération enlever 30% à la filière ingénierie de la HE-Arc sans réagir. L’Office fédéral de la formation professionnelle a informé la Haute Ecole et le Canton que ses effectifs n’étaient pas suffisants en informatique de gestion et en génie électrique. Il exige 25 élèves la première année par filière et 75 pour toute la formation. Des conditions qui ne sont pour l’heure pas remplies.

Face à une froide logique des chiffres, agitée par l'Office fédéral de la formation professionnelle, le Jura réclame un peu de patience. Il répond que la restructuration est en cours et qu’il faut prendre en compte l’ensemble du domaine, pas uniquement un site. Les parties concernées sont encore en discussion. /rc
Partager
Link
Météo