Les Jurassiens sont appelés à rencontrer les migrants

Tout un week-end consacré aux échanges entre Jurassiens et communautés étrangères. Le Bureau cantonal de l’intégration des étrangers et de la lutte contre le racisme met sur pied "La Croisée des migrants". Diverses animations sont prévues du 18 au 20 mars à Delémont. Les communautés étrangères proposeront notamment des spécialités culinaires et des danses folkloriques.
 
 
Les Jurassiens sont-ils racistes ?
 
La soirée de vendredi sera marquée par une table ronde intitulée "Sommes-nous racistes ?", question volontairement provocatrice qui a pour but de sonder l’état d’esprit des Jurassiens. Selon la responsable du Bureau de l’intégration, Nicole Bart, le Jura n’a connu que très peu d’actes racistes condamnés au sens de l’article 261 bis du Code pénal. Mais cela ne signifie pas que les étrangers établis dans le canton ne souffrent pas de discrimination. Celle-ci peut apparaître dans diverses situations, par exemple dans la recherche d’un logement, dans l’accès à la formation et au marché du travail ou encore dans la participation active à la vie sociale et sociétale.
 
 
Communautés étrangères enthousiastes
 
C’est la première fois que le Bureau de l’intégration marque de cette manière-là la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, promulguée par l’ONU. Et pour Nicole Bart, le concept est d’ores et déjà un succès auprès des communautés étrangères du Jura. "Pour preuve, 13 communautés ont accepté de participer en organisant un stand", indique-t-elle.
 
"La Croisée des migrants" débute vendredi soir à 19h à la Croisée des Loisirs à Delémont, et se prolongera jusqu’à dimanche après-midi. Programme complet ici. /lbe
Partager
Link
Météo