Le Jura veut renforcer sa «police environnementale»

Entrée en activité au début de l’année, la surveillance environnementale est actuellement composée de deux collaborateurs. Depuis le début de l’année, ils ont effectué 200 interventions, et 50% des cas ont débouché sur une dénonciation.
 
Le Gouvernement étudie la possibilité de donner plus de compétences à cette cellule, en donnant des amendes d’ordre par exemple.
L’Exécutif étudie aussi la possibilité d’embaucher un troisième collaborateur qui s’occuperait du domaine des forêts. /fq
Partager
Link
Météo