Le Jura se dote d’un tribunal des affaires familiales

Le Parlement jurassien a approuvé la création d’un tribunal des affaires familiales. Les députés ont donné leur aval par 31 voix contre 28 à l’article l’instaurant dans la modification de la loi d’organisation judiciaire.
 
Mais ses compétences et sa composition restent indéfinies pour l’instant. L’article qui en formulait les contours a lui été refusé par 28 voix contre 25. Des votes quelque peu contradictoires qui ont créé la bisbille dans la salle. Récit de ces rebondissements...
 
La majorité est courte, mais l’article 32 qui propose l’instauration de ce tribunal des affaires familiales passe. Certains députés se seraient-ils absentés pour un besoin urgent, un coup de fil ou auraient-ils simplement retourné leur veste?
 
Le fait est qu’au moment de voter l’article 37 définissant les modalités de ce tribunal, c’est le non qui l’emporte. Un deuxième vote est alors demandé. Pour les initiateurs, il est absurde d’instaurer un tribunal sans savoir à quoi il correspond. Mais la droite s’indigne. Les opposants estiment que le premier vote est valable et que le texte est de surcroît inapplicable.
 
Charles Juillard propose de faire passer la loi en troisième lecture. Impossible annonce le bureau après une interruption de séance. Au final, le parlement opte pour une autre tactique. Il décide de s’en tenir aux votes précédents.
 
Le fonctionnement du tribunal des affaires familiales sera précisé à part, dans une loi spéciale. /iqu+lbe
Partager
Link
Météo