Pas de déchets chimiques pour la décharge de Soyhières

Non, Soyhières ne sera pas un 2e Bonfol. Les autorités ont présenté leur projet de nouvelle décharge mardi soir à la population lors d’une soirée d’information.
 
S’il n’y a pas d’opposition, l’objet sera soumis à une votation populaire cet automne et la décharge devrait ouvrir ses portes à l’horizon 2012-2013. Pour la commune, ce projet peut rapporter gros : jusqu’à six millions de francs sur 15 ans. Le maire a tenu à rassurer la population, la future décharge n’abritera que des matériaux inertes, comme du béton par exemple.

La future décharge de Soyhières a également été abordée mercredi matin au Parlement jurassien. Le député vert Hubert Godat a interpellé le Gouvernement à ce sujet. Pour lui, l’endroit choisi pour implanter la décharge est idyllique. Pire, ce type de projet ruine la qualité de vie de la population.

Le Ministre de l’environnement, Laurent Schaffter, a souligné qu’il est nécessaire de construire une nouvelle décharge pour répondre aux besoins du canton. Et pour lui, le site choisi n’a rien d’idyllique. /sbo

Partager
Link
Météo