Une tradition séculaire en danger à La Neuveville

François MarolfUne tradition séculaire pourrait bientôt disparaître à La Neuveville.
 
L’Hôtel de Ville risque d’être privé de mariages civils. Des unions sont célébrées dans la salle de la bourgeoisie depuis des centaines d’années.
 
Le canton de Berne va restreindre le nombre de locaux particuliers pour les mariages à deux pour chaque arrondissement. Il a lancé récemment un appel d’offres. La bourgeoise hésite à faire acte de candidature car l’Hôtel de Ville, bâtiment très ancien, risque de ne pas être retenu. Le Conseil de bourgeoisie tranchera lors de sa séance de mardi.

Le maire neuvevillois Roland Matti s’est engagé à faire pression sur le canton pour que des mariages civils soient toujours célébrés dans l’Hôtel de Ville. /fr

Partager
Link
Météo