La révolte paysanne gronde dans la région

Un camion de 25'000 litres de lait a été bloqué ce mercredi durant une heure à Courchapoix.
 
Les agriculteurs entendaient ainsi montrer leur détermination, eux qui exigent des prix équitables. Pas de grève du lait pour l’instant, ultime moyen de pression, mais les paysans de la région vont réfléchir ces prochains jours à des moyens d’action appropriés.
 
Face à l’incompréhension des pouvoirs publics, le syndicat Uniterre veut mobiliser l’ensemble de la profession, mais aussi les consommateurs. Comme l’a expliqué aujourd’hui Paul Sautebin, président ad intérim d’Uniterre Jura, Jura bernois, on ne peut pas travailler la terre en fonctionnant sur une économie de marché libéralisé. Réuni lundi soir, le comité régional a décidé de rejoindre le mouvement de révolte paysanne qui s’étend à travers l’Europe.
 
La section Uniterre Jura, Jura bernois met sur pied jeudi deux réunions afin de marquer le soutien au mouvement européen de révolte paysanne. Ces réunions auront lieu à 20h à la ferme des frères Girard à Glovelier et au restaurant du Midi à Reconvilier. /gk
Partager
Link
Météo