St-Jean n'est pas victime de gros dysfonctionnements

Conférence de presse prisons bernoisesIl n’y a pas de véritables dysfonctionnements au pénitencier bernois de St-Jean. Globalement, la sécurité est dans une large mesure garantie dans les prisons du canton de Berne. Le personnel de sécurité doit toutefois être renforcé. Telles sont les conclusions d’un rapport externe présenté jeudi à Berne lors d’une conférence de presse.
 
 
Des mesures à St-Jean
 
Le canton de Berne avait mandaté l’expert zurichois Andreas Werren pour mener une enquête externe suite à l’évasion en 2009 d’un détenu des établissements de St-Jean, notamment. L’homme s’était livré à des attouchements sexuels sur une fillette à la Neuveville avant de regagner le pénitencier. En ce qui concerne cet établissement, l’expert met le doigt sur des erreurs d'appréciation en matière d'assouplissement de l'exécution de peine. Entre 2000 et 2010, St-Jean a en effet enregistré 5 cas de récidives graves. L’expert préconise de renforcer la coopération avec l’autorité de placement. L’encadrement thérapeutique devra aussi être revu.
 
L'établissement de St-Jean avait déjà pris plusieurs mesures pour renforcer la sécurité suite à l'évasion du pédophile récidiviste. Des points devront encore être améliorés dans ce sdomaine.

Le directeur cantonal de la police, Hans-Jürg Käser, s'est engagé à prendre en compte les recommandations de l'expert. /ves

Partager
Link
Météo