Les fanfares pourraient connaître d'importantes mutations à l'avenir

La Fédération Jurassienne de Musique comptait 74 sections fin 2009, ce qui représente 1946 membres. Un effectif stable par rapport à l’année précédente.
 
Pour conserver cet effectif à l’avenir, le président de la FJM a esquissé dimanche matin devant l’Assemblée des délégués à Bienne quelques solutions.
 
Un changement d’échelle et de concept
 
Pour Gérard Cattin, il faut aujourd’hui réfléchir à une échelle plus grande: les musiciens seront certainement à l’avenir regroupés dans des ensembles intercommunaux, régionaux, ou spécifiques, par exemple dans des formations à durée limitée.
 
L’auditeur sera de plus en plus considéré comme un spectateur. Selon Gérard Cattin, les concerts de demain prendront la forme de spectacles, qui mêleront musique et d’autres formes d’expression artistique, comme la danse ou le théâtre.
 
Le directeur de la FJM va même plus loin: pour lui, les fanfares doivent aller à la rencontre du spectateur, et sortir des salles de concerts, par exemple en se produisant dans la rue. Gérard Cattin imagine aussi d’autres formes de répétition, par exemple sur un temps limité, ou par Internet.
 
Une grande fête de la musique en 2010
 

La Fédération Jurassienne de musique fêtera son 125ème anniversaire cette année. Elle planche sur un concept original pour marquer le coup. La manifestation se tiendra les 2 et 3 octobre à Delémont. /pch

Partager
Link
Météo