Feu vert pour le nouvel Office de l’environnement

La fusion des offices des eaux et de la protection de la nature et des forêts se prépare activement dans le Jura. Le nouvel Office de l'Environnement qui en résulte verra officiellement le jour le 1er janvier. Le Parlement avait donné son accord à cette réorganisation au mois de juin. La fusion a pour objectif de créer un seul pôle de compétences dans les domaines liés à l’environnement. Il s’agit également d’accroître la visibilité de l’Etat auprès de la population dans ce secteur d’activité.

Le nouvel Office de l’environnement sera dirigé par Jacques Gerber qui devra s’atteler à la mise en place de la nouvelle structure. Dans l’intervalle, le gouvernement a adopté un organigramme transitoire. Les principaux changements apportés concernent les secteurs du secrétariat et de la comptabilité qui sont fusionnés au sein d’une seule entité administrative. On assiste aussi à la création d’une cellule de coordination des projets, confiée à Jean Fernex et Michel Monnin, qui était jusqu’ici chef de l’Office des Forêts ad intérim, le poste n’ayant jamais été repourvu suite au départ du titulaire.

Autre modification, l’actuel chef de l’OEPN, Jean-Pierre Meusy, aura la responsabilité du secteur «Air, bruit, RNI, sols, sites pollués». Ce poste n’avait pas été repourvu non plus au départ de l’ancien titulaire. Jean-Pierre Meusy se voit également confier la direction du dossier de la décharge industrielle de Bonfol ainsi que l’organisation de différents événements liés à la sensibilisation du public à l’environnement. Il n’y a pas de changement dans les autres secteurs d’activité. /gk

Partager
Link
Météo