Bonne nouvelle pour les habitants du Val Terbi

L'Office fédéral de l'aviation civile souhaite réduire la proportion des atterrissages par le sud à l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Il rencontrera dans ce but les autorités françaises en début d'année prochaine.
 
Selon l'OFAC, le système d'atterrissage aux instruments de la piste sud est exploité conformément à la convention conclue entre la Suisse et la France. Mais ces atterrissages par le sud suscitent une opposition grandissante dans la région bâloise. Introduit il y a une année, le nouveau système d'approche a conduit à une augmentation du nombre de vols au-dessus de la ville de Bâle et de nombreuses communes du canton de Bâle-campagne et du Jura.
 
Le pourcentage des approches par le sud devrait se situer entre 8 et 10% pour l'année 2008, écrit l'OFAC. La convention prévoit que si la part dépasse les 8% à la fin de l'année, les autorités aéronautiques des deux pays procèdent à une analyse approfondie des causes. L'OFAC tient à tout mettre en oeuvre pour maintenir la proportion des approches par le sud au minimum requis, indique-t-elle. /ats
Partager
Link
Météo