Bientôt une décision sur l'AOC damassine

Le Tribunal fédéral se penchera dans 10 jours sur le cas de la damassine du canton du Jura. Le 26 février, la Haute Cour décidera si l’Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) de cette eau-de-vie est bien l’apanage des seuls producteurs établis sur territoire jurassien.
 
Elle devra statuer sur le recours de la société Grillette, Domaine de Cressier, qui exploite des vergers sur le territoire de la commune du Landeron, dans le canton de Neuchâtel. Pour cette société, la damassine est un nom de fruit. Il appartient donc à tout le monde. /lbe
Partager
Link
Météo