Un postulat pour s’interdire de Tactilo

«S’interdire de jeu: pas seulement au Casino». C’est le titre d’un postulat déposé au Parlement jurassien par le groupe CS-POP + Verts. Le député Rémy Meury y constate que les joueurs pathologiques peuvent, pour se protéger, s’interdire eux-mêmes d’accès au casino.
 
Ces personnes se voient refuser l’accès aux salles de jeux lors du contrôle systématique d’identité, que l'interdiction soit volontaire ou non.
 
 
Appliquer le système des casinos au jeu Tactilo
 
Cette solution n’existe pas pour le jeu Tactilo de la Loterie Romande, une machine que l’on trouve dans certains bars et restaurants. Rémy Meury demande donc au Gouvernement d’y remédier, en collaboration avec la LoRo et les restaurateurs. Il souhaite aussi que le Jura s’approche des autres cantons romands pour mener l’étude sur l’ensemble du territoire couvert par la Loterie Romande.
 
 
Mesure impossible à mettre en place
 
Contacté par notre rédaction, le directeur général de la LoRo ne cache pas son scepticisme face à ces mesures d’exclusion. Jean-Luc Moner-Banet explique qu’un tel système «ne peut être mis en place que s’il est parfaitement efficient. Pour ce qui concerne le Tactilo, les jeux sont opérés dans des lieux publics, des lieux ouverts, où un contrôle d’identité n’est pas possible». Il ajoute que la LoRo poursuit elle aussi l’objectif de soigner les joueurs pathologiques, mais par des mesures différentes.
 
D’ailleurs, selon Jean-Luc Moner-Banet, un tel joueur, même interdit de casino, peut très facilement jouer sur internet, ou à l’étranger. /lbe
Partager
Link
Météo