Deux oppositions à une aire pour les gens du voyage

Le projet d’aire d’accueil pour les gens du voyage à Delémont a soulevé deux oppositions. Elles sont issues de propriétaires proches des Prés-Roses. Le délai d’opposition au plan spécial déposé par le Gouvernement jurassien était fixé à la semaine dernière.

L’insécurité liée à la peur des gens du voyage, les craintes de pollution ou encore la mauvaise image de la ville que pourrait donner une telle aire sont avancées pour motiver ce rejet.
 
Prochain étape, la conciliation. Le projet retournera ensuite au Gouvernement qui décidera ou non de demander au Parlement un crédit pour la construction de l’infrastructure. Elle prévoit une trentaine de place pour des caravanes et un petit local pour les sanitaires. Le montant de la facture pourrait être supérieur à un million de francs. /rc
Partager
Link
Météo