La période est aussi difficile pour les forains

En cette période de mauvaise conjoncture, les forains ne se sentent pas soutenus par les autorités régionales. Ce mardi matin, à la foire de Delémont, les marchands ont été surpris par l’augmentation du prix de leur place. Le tarif passe de trois à cinq francs le mètre. Une hausse considérable pour ces forains, qui doivent se battre toujours plus pour leur survie. La récession est en revanche encore difficilement notable, la fréquentation des foires durant la saison hivernale étant toujours assez faible. Il faudra attendre les beaux jours avant de tirer des premiers bilans.
 
Néanmoins, la journée n’a déjà pas été très fructueuse, hier à Porrentruy, selon les marchands. /af
Partager
Link
Météo