L’accueil temporaire des gens du voyage toujours pas satisfaisant

Une interpellation lors du dernier Conseil général de Bassecourt vient le rappeler. Actuellement, les gitans de passage dans le canton sont acheminés en bordure de l'A16 à la hauteur de Bassecourt, sur l'emplacement de la future aire de repos de la Transjurane. C'est en raison du report des travaux que cette surface peut encore être utilisée pour accueillir les caravanes. Même si le nombre de gens du voyage en transit dans la région est en diminution, une place d'accueil cantonale devra être aménagée à terme. C'est d'ailleurs prévu dans le plan directeur cantonal. Délai de réalisation : trois à quatre ans, selon le chef du service des communes, Jean-Louis Sangsue. /cg
Partager
Link
Météo