Une solution en voie d’élaboration pour l’accueil des bohémiens dans le Jura

La problématique de la prise en charge de ceux qu'on appelle les gens du voyage n'est toujours pas réglée à l'heure actuelle dans le Jura. Depuis près de dix ans, une solution provisoire a été trouvée du côté de la commune de Bassecourt. Mais elle ne donne plus satisfaction. La députée-maire de Bassecourt a dénoncé ce matin le retard pris dans ce dossier. En tant que première magistrate de sa commune, elle est régulièrement interpellée à ce sujet par les élus du Conseil général et les habitants. L'emplacement mis à disposition le long de l'A16 en bordure de la localité est devenu beaucoup trop petit et les romanichels qui l'occupent régulièrement se sont approprié un chemin communal qui sert de piste cyclable et de desserte agricole. Le ministre en charge du dossier, Michel Probst, s'est voulu rassurant ce matin. Il a rappelé que le plan directeur cantonal contenait bien une fiche destiné à régler cette problématique. L'emplacement prévu se situe dans le secteur des Prés-Roses près de Delémont. Une enveloppe financière destinée à cette réalisation est d'ailleurs prévue au budget de cette année. La procédure en cours devrait pouvoir déboucher sur une solution définitive. /gk
Partager
Link
Météo