Rentrée sous haute tension à Courcelon

C’est la guerre à Courcelon. Six élèves de 5e année primaire n’ont pas repris le chemin de l’école ce lundi matin.
 
Habitant à Courcelon, ils auraient dû aller à l’école à Courroux alors qu’il y a une classe de 5e année dans leur village. Les parents sont montés au front. Ils ont accompagné leurs enfants à l’école de Courcelon où le maître et la commission d’école leur ont interdit d’entrer. S’en est alors suivi une discussion houleuse, longue, et sans issue jusqu’à maintenant.
 
Aussi bien Daniel Brosy, le chef du Service de l'enseignement qu'Elisabeth Baume-Schneider, la ministre de la Formation ont dû se rendre sur place pour jouer les médiateurs.
 
Près de 8'850 élèves ont repris le chemin de l’école dans le canton ce lundi. La rentrée se traduit par une stabilité du nombre d’élèves. Mais le recul démographique qui se fait déjà sentir depuis plusieurs années a obligé le canton à fermer des classes : deux au niveau de l’école enfantine et cinq au niveau primaire.
 
La carte scolaire est aussi dans une phase de mutation. On compte encore 46 cercles cette année, six de moins par rapport à l’an dernier. /fq + cl
Partager
Link
Météo